La garde alternée : enjeux et fonctionnement

By Marie Toldeno

La garde alternée est une solution de plus en plus adoptée par les parents séparés pour prendre en charge l’éducation de leurs enfants. Elle présente des avantages et des inconvénients, et nécessite une bonne organisation ainsi qu’une communication saine entre les deux parents. Cet article vous propose de découvrir le principe, les droits et les devoirs liés à la garde alternée. Pour naviguer efficacement dans les complexités juridiques de ces arrangements, consulter un avocat spécialisé en divorce peut s’avérer indispensable afin de garantir que les accords respectent les intérêts de toutes les parties impliquées.

Qu’est-ce que la garde alternée ?

Le terme de garde alternée désigne un mode de garde où les enfants vivent tour à tour chez chacun de leurs parents après une séparation ou un divorce. La durée de chaque période passée chez l’un ou l’autre parent peut varier selon les besoins et les contraintes des parties concernées.

À l’opposé, la garde exclusive réfère à une situation où les enfants résident principalement avec un seul parent, l’autre ayant généralement un droit de visite et d’hébergement selon un calendrier établi.

Répartition du temps

Généralement, la répartition du temps se fait de manière équilibrée entre les deux parents : une semaine sur deux, ou encore un week-end sur deux accompagné d’une partie des vacances scolaires. Toutefois, il existe des aménagements possibles pour tenir compte des contraintes professionnelles ou personnelles des parents, comme par exemple une répartition en 4/3 (quatre jours chez un parent, puis trois jours chez l’autre) ou 2/2/5/5 (deux jours chez un parent, deux jours chez l’autre, puis cinq jours chez chacun).

Égalité entre les parents

La garde alternée repose sur le principe d’égalité entre les parents pour l’exercice de leur autorité parentale. Cela signifie que chacun des parents a les mêmes droits et devoirs envers son enfant, et qu’ils doivent s’accorder sur les décisions concernant la vie quotidienne, la scolarité ou encore la santé de l’enfant.

Les avantages de la garde alternée

La garde alternée présente plusieurs avantages, tant pour les parents que pour les enfants :

  • Pour les parents : un partage équilibré du temps passé avec les enfants, une réduction du coût de la pension alimentaire, une moins grande pression sur le parent qui n’a pas la garde exclusive;
  • Pour les enfants : maintien du lien avec chaque parent, une vie plus stable et équilibrée, une meilleure perception de l’égalité entre les parents.

Équilibre émotionnel

L’un des principaux avantages de la garde alternée est qu’elle permet aux enfants de continuer à entretenir une relation étroite et régulière avec chacun de leurs parents. Cela contribue à leur équilibre émotionnel et à leur bien-être, en évitant notamment les sentiments d’abandon ou de culpabilité.

Les inconvénients et difficultés de la garde alternée

Cependant, la garde alternée peut également engendrer certaines difficultés et inconvénients :

  • Organisation complexe : la garde alternée nécessite une bonne coordination entre les parents, notamment en termes d’emploi du temps, de logistique (transports, affaires personnelles) ou encore de suivi scolaire;
  • Adaptation des enfants : les changements réguliers de lieu de vie peuvent être perturbants pour certains enfants, qui ont besoin de stabilité et de repères;
  • Communication entre les parents : le succès de la garde alternée repose en grande partie sur une communication saine et constructive entre les deux parents, ce qui peut être difficile à mettre en place dans certaines situations (conflits, éloignement géographique).

Bonnes pratiques pour une garde alternée réussie

Afin de faciliter la mise en place et le bon déroulement d’une garde alternée, voici quelques bonnes pratiques à mettre en place :

  1. Mettre en place un calendrier clair et précis pour la répartition du temps passé chez chacun des parents;
  2. Privilégier une proximité géographique entre les domiciles des parents, afin de limiter les trajets pour les enfants et faciliter leur vie quotidienne (scolarité, activités extrascolaires);
  3. Établir une communication régulière et respectueuse entre les parents, en mettant de côté leurs différends personnels;
  4. Impliquer les enfants dans les décisions concernant leur vie quotidienne, dans la mesure du possible et en fonction de leur âge.

Droits et obligations des parents en garde alternée

En cas de garde alternée, les droits et obligations des parents sont identiques à ceux d’une garde classique :

  • Exercice conjoint de l’autorité parentale : prise de décision commune sur le lieu de résidence, la scolarité, la santé ou encore les activités extrascolaires;
  • Obligation de contribuer aux frais liés à l’entretien et à l’éducation des enfants : en cas de garde alternée, cette contribution est généralement moins élevée que pour une garde exclusive;
  • Respect des droits de visite et d’hébergement prévus par le juge aux affaires familiales en cas de désaccord entre les parents;
  • Respect des règles de vie fixées par chacun des parents pendant les périodes passées chez eux.

Il est essentiel de bien comprendre les enjeux et implications de la garde alternée avant de se lancer dans ce mode de garde. En effet, elle nécessite un investissement et une collaboration étroite entre les deux parents pour assurer le bien-être et l’épanouissement des enfants.